Consécration Doctrine

En Lui, notre joie parfaite

Quand nous parlons de la vie de la Croix, selon l’Evangile, nous ne voulons pas nous tromper de combat. Nous insistons bien sur le fait qu’en la volonté parfaite de Dieu se trouve notre parfaite joie. Que notre volonté doit être sacrifiée à l’autel de la Sienne, qu’une lutte dans la prière doit être engagée et maintenue pour se contraindre à savoir la volonté parfaite et spécifique de Dieu pour nos vies. Que nous ne souhaitons plus marcher par la vue, par les émotions, par les déclarations d’un tel ou un tel prophète, selon nos plans et rêves, mais selon Son dessein éternel. Par là-même, nous reconnaissons que c’est Lui qui a formé et connait les projets qu’Il a formés pour nous; « Ses » projets; pas les nôtres.

Ainsi, nous ne (re)cherchons pas à être heureux ou malheureux; notre condition humaine passe au centième plan; nous cherchons tout simplement à vivre Sa vie, celle de l’obéissance sans condition, au seul Évangile de Christ. A la laisser inonder nos desseins et nos aspirations, à rendre grâces en tout temps, à ne pas céder à la chair, à L’honorer en public et en privé, à nous repentir en privé ou en public quand nous avons péché et à prêcher contre vents et marées, dénonçant par ici, restaurant et encourageant par là, à nous réjouir de Sa présence et de Son élection sur nos vies. Tout ça par Sa grâce.

La joie de l’Eternel sera votre force.

Néhémie 8.10

Parce que nous savons que quand nous portons du fruit, le Père est glorifié et nous nous en trouvons joyeux, d’une joie indicible et satisfaisante plus que tous les plaisirs de ce monde. Quand bien même le corps ou le visage peuvent paraître tristes ou que les circonstances sont contraires à nos désirs.

Nous avons tourné le dos à ce que le monde nous offre comme substitut à la joie. Et comme Abram laissa ses serviteurs au pied de la montagne de Morija pour aller adorer Yahweh, nous abandonnons le train-train des gesticulations et gymnastiques des cercles Chrétiens pour aller à la rencontre de l’Epoux, du Seigneur Lui-même. Si nous croyons certainement que le Seigneur nous guérit, nous bénit, nous protège et nous garde, nous réalisons tout de même que la véritable joie et le sens de la vie sont cachés en Lui et pas en Ses bienfaits. C’est Lui le don parfait de Dieu, la bénédiction qui enrichit, le pain venu du Ciel, l’eau qui étanche la soif, la citerne qui n’est pas crevassée, le bon Berger, la véritable Paix, celle que le monde ne peut donner.

Tu me feras connaître le sentier de la vie; Il y a d’abondantes joies devant ta face, Des délices éternelles à ta droite.

Psaumes 16.11

Oui, mon bonheur est dans la volonté parfaite de Dieu et non dans la réponse favorable à mes désirs, légitimes ou pas. Puis-je rechercher cette volonté dans la prière et la connaissance des Ecritures et la simplicité de l’Évangile.





Cantique : Mon Jésus, je T’aime

1. Mon Jésus, je T’aime, je Te sais à moi.
Oh, quel charme extrême me retient à Toi!
Les plaisirs du monde, ne m’attirent plus,
Ton amour m’inonde, je T’aime, ô Jésus!

2. Mon Jésus, je T’aime, car Tu m’as sauvé
En T’offrant Toi-même, Ton sang m’a lavé!
Sur la croix infâme, pour moi, Tu mourus.
Ta mort est ma vie, je T’aime, ô Jésus!

3. Qu’ici-bas je T’aime, jusque dans la mort,
À l’heure suprême, du dernier effort,
Ma voix expirante, ne s’entendra plus,
Sachez que je chante: “Je T’aime, ô Jésus!”

4. Je verrai Ta face, quel ravissement!
Je louerai Ta grâce, éternellement
Et dirai sans cesse, avec les Élus
L’hymne d’allégresse: “Je T’aime, ô Jésus!”

Sergeobee

Sergeobee est enfant de Dieu, né de nouveau. En termes de service, il est le principal responsable du ministère Only Love in Christ qui gère les activités Chrétien&Mariage, More Great Quotes, du magazine inHisgrace! et des émissions radios La Bible se livre, ChristLovers et TV, Chrétien&Mariage.

Voir aussi