Doctrine

« Je suis béni ». Ça veut dire quoi ?

On entend souvent les gens dire, « Je suis béni » ou « Dieu m’a béni » ?; qu’est-ce que cela veut dire ? L’une des traductions modernes dit « Il m’a fait du bien« . Toujours reste la question, que signifie « faire du bien » ?

La qualification en « bien »

Selon la Bible, le bien est TOUT ce que Dieu approuve et tout ce qu’Il initie de Sa propre volonté, pour Sa propre gloire, indépendamment de notre compréhension personnelles et diverses. La Bible cite Toute grâce excellente et tout don parfait descendent d’en haut, du Père des lumières, chez lequel il n’y a ni changement ni ombre de variation. Jc 1.17

En d’autres termes, c’est quand Dieu m’accorde un don ou une grâce, que je puis seulement et seulement dire que je suis « béni« . Même quand nos parents ou nos enfants, nous font des choses que nous pouvons percevoir comme bien, ce n’est que lorsque ces actes ou attitudes sont bibliquement approuvés qu’ils sont qualifiés de bénédiction. Si en tant qu’enfant de Dieu, toute parole forgée contre nous est nulle et sans effet, pourquoi cela ne le serait-il pas pour toute parole en notre faveur ?

Ce n’est donc pas la conséquence qui exprime la bénédiction dans la vie d’un homme, mais la cause.

C’est Dieu, dans Sa Sagesse et Son concept infaillible du Bien, qui doit mettre le sceau dans tout acte nous concernant et qui doit en être l’Auteur, pour que cet acte soit une bénédiction qui enrichit et qui n’y ajoute aucun chagrin (Prov 10.22). Ceci élimine ipso facto, toute interprétation de la bénédiction qui serait liée sur ce que je ressens, je pense ou ce que l’on me dit. De même, cela inclut tout ce que Dieu permet dans ma vie, au milieu des souffrances; mais tout aussi des réjouissances. Car avec un visage triste le cœur peut être content.(Ecc 7.3).

Ce n’est donc pas la conséquence qui exprime la bénédiction dans la vie d’un homme, mais la cause. Considère-toi comme béni quand Dieu t’accorde des richesses ou quand tu passes par un désert de formation, du moment où Il en est l’Auteur. Parce que même le fait d’être repris par Dieu, est une faveur de Sa part, Il ne châtie que ceux qu’Il aime! (Prov 3.12). Cela peut se manifester par des émotions ou pas du tout. Ce qui importe c’est que Dieu en soit l’Initiateur.

Reconnaître la vraie bénédiction

Je suis pantois de constater que les disciples donc se retiraient joyeux de devant le sanhédrin, parce qu’ils avaient été jugés dignes de souffrir des opprobres pour le nom de Jésus! (Ac 5.41). C’est de cette joie que seule accorde la vraie bénédiction. Bien-sûr, il ne s’agit pas de chercher des opportunités de se faire du mal, mais de vivre la joie même du Seigneur dans n’importe quelle circonstance. Si par exemple, une chanson, un sermon, un message, une relation amicale ou amoureuse, une nourriture nous semblent être des bénédictions venues de Dieu, il faut qu’elle porte en elle ce désir de suivre davantage Jésus-Christ et pas notre chair ou le système de ce monde, fut-il religieux et même Chrétien.

Une exhortation pareille est contenue dans Luc 5.11, ce fameux épisode de la pêche miraculeuse. L’attitude de Pierre est remarquable! Plusieurs parmi nous auraient simplement remercié le Seigneur, seraient allés témoigner de la « bonté de Dieu dans ma vie » et auraient immédiatement dressé leur business-plan du moment à partir de cette pêche énorme. Pierre n’en avait que faire. Il avait une femme, une belle-mère, des frères, des responsabilités qui requerraient l’argent que fournirait cette pêche miraculeuse et pourtant…Et pourtant, il a TOUT laissé là pour suivre le Maître !

La vraie bénédiction me pousse à la repentance et à la consécration à Dieu.

Elle n’exalte pas ma chair ou mes émotions ou pire à m’en vanter et à mépriser les autres. Elle n’a pas pour but de me faire sentir du bien; elle a pour but de me rapprocher de Lui, de Lui rendre grâces, de m’ôter toute forme de gloire, aussi infime soit-elle.

Une illustration.
Un vrai mari se dira béni par sa femme, pas parce qu’elle fait ses quatre volontés et ce, en moins de deux, mais parce qu’il se rend compte de la joie qu’il a à partager et à donner sa vie à la princesse du Très-Haut. Il se sent indigne d’une telle faveur céleste: elle est la plus belle et celle qui lui sied le mieux. Alors, il la chérira et veillera à la garder précieusement, car il trouve son bonheur et sa joie. Voilà la vraie bénédiction.

Faisons attention à ce que notre but noble de rendre les gens heureux ne concorde pas avec la volonté du Seigneur. Que notre soif de bien faire, d’aider les autres ne nous conduise à être rejetés du Seigneur. Car, Malheur à ceux qui appellent le mal bien , et le bien mal , Qui changent les ténèbres en lumière , et la lumière en ténèbres! Es 5:20

« être béni » c’est :
Vivre la situation dans laquelle Dieu veut que l’on soit.

Sergeobee

Sergeobee est enfant de Dieu, né de nouveau. En termes de service, il est le principal responsable du ministère Only Love in Christ qui gère les activités Chrétien&Mariage, More Great Quotes, du magazine inHisgrace! et des émissions radios La Bible se livre, ChristLovers et TV, Chrétien&Mariage.

Voir aussi