Consécration

Le but du chrétien, la sanctification

C’est un commandement de Jésus :

“Soyez donc parfaits comme votre Père céleste est parfait.” (Matthieu 5:48).

L’apôtre Paul nous encourage lui aussi : “Que le péché ne règne donc point dans votre corps mortel, et n’obéissez pas à ses convoitises.” (Romains 6:12) et il nous confirme que ce que Dieu veut, c’est notre sanctification (1 Thessaloniciens 4:3-4).

Pour de nombreux chrétiens, vivre conformément à ces versets semble presque impossible. Pourtant, le plan de Dieu n’est pas uniquement de nous pardonner nos péchés, c’est aussi de nous voir marcher dans la victoire sur le péché pendant notre vie sur cette terre. Nous pouvons donc être assurés qu’Il nous donne le moyen de le faire, même si cela ne se fera pas en un jour…

L’apôtre Paul nous parle, dans l’épître aux Romains, du combat qui se déroule en lui : il y a deux lois qui s’opposent en lui, la première, celle du péché, qui habite dans sa chair, et la seconde, celle de Dieu. Il rend grâce à Dieu qui lui donne la victoire, et il conclut que la loi de l’esprit de vie en Jésus-Christ l’a libéré de la loi du péché et de la mort. La vraie victoire était pour lui celle sur le péché. (Romains 7:21-25 ; 8:1-2.)

Nous savons que Christ, en tant qu’homme, a vaincu le péché en vivant une vie parfaite. Il a vécu dans une chair comme la nôtre, et a été tenté comme nous. Mais n’ayant pas la nature de péché héritée d’Adam, et n’ayant pas succombé au péché, Il a pu prendre celui de l’humanité entière sur Lui dans sa mort sur la croix. Sa victoire sur le péché a permis à Dieu, le Père, de Le ressusciter des morts. Cette victoire nous encourage particulièrement, car elle fortifie notre foi et nous donne l’assurance qu’en marchant dans les pas de Jésus, nous parviendrons à vivre dans la sanctification.

Cette victoire sur le péché est possible dans la mesure où nous sommes prêts à prendre notre croix et à suivre Jésus.

“Ainsi donc, Christ ayant souffert dans la chair, vous aussi armez-vous de la même pensée. Car celui qui a souffert dans la chair en a fini avec le péché, afin de vivre, non plus selon les convoitises des hommes, mais selon la volonté de Dieu […]” (1 Pierre 4:1-2).

Voir aussi