L’horreur du péché

« Chaque fois que tu le fais, c’est comme si tu crucifiais à nouveau Christ. Cela veut dire que tu ne fais aucun cas de ce que Dieu ait envoyé Son Fils bien-aimé pour tes péchés…. »

C’est en substance ce que le Saint-Esprit m’a insufflé au détour d’un regard et désir impur que j’ai manifestés en voyant une femme ce matin.

Les assauts du péché

Pour ceux qui veulent véritablement se consacrer au Seigneur et vivre la vie de sanctification telle que la Bible le recommande, traiter la question de péché est essentielle. Mais hélas, bien des fois, nous tombons et retombons dans les mêmes travers. Il nous devient alors plus difficile de nous en sortir les fois suivantes. A tel point que nous copinons avec ce péché, qui devient comme un deuxième vêtement.

La provision du Seigneur

Pour autant, il faut savoir que quelle que soit la quantité de nos récidives, cela ne change rien à l’amour de Dieu pour chacun de nous. Absolument rien. Lorsque le Seigneur mourait à la Croix, le pardon n’était pas sélectif, mais accordable à tous ceux qui viendraient à Lui; y compris le Chrétien mal en point. Si vous pensez un seul instant que vos fautes aussi terribles soient-elles conditionnent Son amour, vous vous trompez; Il nous a aimés le premier, alors que nous étions tous pécheurs. C’est même avoir une mauvaise image de Dieu en croyant qu’Il ne nous aime que quand on L’aime! C’est manquer de foi; pire, c’est L’assimiler aux dieux de ce monde.

La disposition de l’enfant de Dieu

Par contre, il y a une vertu dans le pardon de Dieu. Seuls ceux qui ne se plaisent pas et ne se contentent pas de rester dans le péché, l’ont découvert: la crainte de Dieu.

Si tu gardais le souvenir des iniquités, Éternel, Seigneur, qui pourrait subsister?
Mais le pardon se trouve auprès de toi, Afin qu’on te craigne.

Ps130.3-4

Tout comme Pierre après la pêche miraculeuse, Dieu nous permet de voir nos fautes. De nous rendre compte que sans Lui, nous sommes perdus, incapables du moindre bien. En nous, naît une tristesse qui mène à la repentance, un cri qui revendique la seule grâce divine pour chaque aspect de nos vies.

En face de mon péché, le Seigneur me fait comprendre que tout m’a été donné, y compris le choix de crucifier à nouveau Son Fils. Savoir que mon péché contribue à enfoncer ces clous dans Ses mains et Ses pieds, à cracher sur Lui et à réclamer Sa mort, me brise à un point que je souhaite me débarrasser de tout ce qui ne Le glorifie pas.

Et vous, quel est ce clou que vous utilisez encore pour transpercer Ses mains généreuses?

Posted by Sergeobee

Sergeobee est enfant de Dieu, né de nouveau. En termes de service, il est le principal responsable du ministère Only Love in Christ qui gère les activités Chrétien&Mariage, More Great Quotes, du magazine inHisgrace! et des émissions radios La Bible se livre, ChristLovers et TV, Chrétien&Mariage.