Télécharger inHisgrace! | Chrétien et Mariage Facebook | YouTube | Twitter
Audio   Thèmes   Evangile   Blog

Barnabas, tu m'encourages !


Barnabas? Ah oui, c'est celui qui a accompagné Paul dans son premier voyage missionnaire et qui, à cause de son neveu Jean surnommé Marc, s'est séparé de Paul. Avec cela, on oublie souvent le rôle inestimable que Barnabas a joué dans l'Eglise primitive et dans la vie de Paul. Et c'est ce que Maurice Decker nous fait découvrir. Barnabas n'a-t-il pas été le premier à apporter aux apôtres tout l'argent provenant de la vente d'un champ? C'est ainsi qu'il est présenté aux lecteurs des Actes, où Luc explique que son nom signifie fils d'exhortation ou fils d'encouragement. Aussi l'auteur nous fait-il percevoir en Barnabas un de ces encourageurs dont l'Eglise a tant besoin. Chacune des quatre parties du livre éclaire un aspect réconfortant de ce chrétien d'une trempe de caractère exceptionnelle .

C'est Barnabas qui introduit l'apôtre Paul aux apôtres à Jérusalem. Cet homme, dont il est dit qu'il était plein d'Esprit Saint, fut envoyé à Antioche pour y exhorter et encourager l'église, et il y eut beaucoup de conversions, après quoi il alla à Tarse pour en ramener Paul et le présenter à l'église d'Antioche. C'est cette église qui envoya Barnabas et Paul évangéliser à Chypre et en Pisidie, voyage connu comme le premier voyage missionnaire de Paul. Jusque là, Barnabas est toujours nommé avant Paul. Mais en cours de route, Barnabas laisse à Paul la place principale. Il sait s'effacer sans aucune trace de jalousie. C'est une preuve de son humilité. Dès lors, Paul est nommé avant lui. Mais Barnabas reste le prophète, celui qui par définition encourage, alors que Paul est le docteur, celui qui enseigne. Barnabas n'est plus mentionné dans les Actes après le chapitre 15. Il est vrai que Paul, dans sa lettre aux Galates, doit le reprendre pour sa conduite, ce qu'il fait avec une fermeté imprégnée de douceur. Cela nous rappelle que le meilleur peut faire un faux pas, ce qui encore nous aide à ne pas nous décourager.

J'ai passé, et combien sommes-nous qui avons passé à côté des richesses de ce fils d'encouragement du premier siècle! Maurice Decker nous les fait découvrir et nous fait réfléchir à maints aspects de notre vie chrétienne au 20e siècle. Cet ouvrage est un appel à
-un amour centré en Christ, donc désintéressé;
-une attitude conciliante tout en restant dans la vérité;
-une conscience de la grandeur de la grâce dans la liberté et la joie;
-une vie remplie du fruit de l'Esprit dont les dons ne sont que le corollaire.

En tout cela, Barnabas est un encouragement à persévérer, quel que soit l'enjeu, quels que soient les revers.

Ce livre se lit aisément, parsemé qu'il est d'illustrations fort à propos où l'humour ne fait jamais défaut, quel que sérieux que soit le développement de la pensée de l'auteur.