Télécharger inHisgrace! | Chrétien et Mariage Facebook | YouTube | Twitter
Audio   Thèmes   Evangile   Blog

Porter la croix : une vie d’abandon

Yves I-Bing Cheng, M.D., M.A.
Source: http://www.entretienschretiens.com

La notion du renoncement de soi est un autre élément essentiel de l'image d'une personne portant la croix. La croix ne se rapporte pas uniquement aux troubles que nous avons à supporter dans la vie. La croix est un instrument d'exécution, et non pas seulement un objet à transporter. À cet effet, la croix signifie que le disciple doit adopter la même résignation que le condamné à mort face à son imminente exécution. Un homme dans une telle situation ne peut plus donner de sens à ses désirs, ses rêves, ses ambitions. Il doit renoncer à soi-même. Il en est de même du chrétien. Celui-ci doit faire l'expérience d'une mort spirituelle avant de retrouver sa vie. Il doit dire ‘non' à ses désirs et à ses droits, et dire ‘oui' à la volonté du Seigneur. Il doit laisser les pensées et les sentiments qui animaient Jésus pénétrer son coeur. Il se rappellera que l'humilité et la consécration du Christ au bien des autres le conduisirent jusqu'à la mort sur la croix.

Le passage en Romains 6.11-13 décrit très bien en quoi consiste la mort spirituelle du chrétien.

Romains 6.11. Ainsi vous-mêmes, regardez-vous comme morts au péché, et comme vivants pour Dieu en Jésus-Christ. 12 Que le péché ne règne donc point dans votre corps mortel, et n'obéissez pas à ses convoitises. 13 Ne livrez pas vos membres au péché, comme des instruments d'iniquité; mais donnez-vous vous-mêmes à Dieu, comme étant vivants de morts que vous étiez, et offrez à Dieu vos membres, comme des instruments de justice.

Ces versets nous expliquent comment le croyant meurt à lui-même. On pourrait le résumer en ces termes. Je meurs à moi-même lorsque :

  • (1) je me considère comme crucifié avec Christ (Romains 6.11)
  • (2) je me considère comme mort au péché, mais comme vivant pour Dieu (Romains 6.11)
  • (3) je ne permets pas au péché de régner sur mon corps (Romains 6.12)
  • (4) je ne mets plus les membres de mon corps à la disposition du péché (Romains 6.13a)
  • (5) je me mets au service de Dieu (Romains 6.13b)
  • (6) je fais de mes membres des instruments de justice (Romains 6.13c)
  • Nous devons nous rappeler que les épreuves en soi ne constituent pas la croix mais elles peuvent certainement amener une personne à s'abaisser devant le Seigneur. Lorsque celle-ci fait face aux difficultés avec la bonne attitude, dans un esprit d'humilité et de soumission, c'est à ce moment qu'on voit l'influence de la croix et du renoncement agir puissamment dans la vie du croyant. Par un acte de foi, le chrétien se regarde comme mort au péché mais vivant pour Dieu dans son union avec Jésus-Christ. Cette attitude met le disciple sur la voie de la pleine consécration et c'est sur ce chemin que le Seigneur nous appelle à le suivre.