Télécharger inHisgrace! | Chrétien et Mariage Facebook | YouTube | Twitter
Audio   Thèmes   Evangile   Blog

Sans faute devant le trône de Dieu ! De très bonnes nouvelles pour des temps difficiles.

David Wilkerson

Par David Wilkerson le 8 Octobre 1998 (traduit par Marie-Josée Teixeira)

« Ils ont été rachetés d'entre les hommes, comme les prémices pour Dieu et pour l'agneau ; et dans leur bouche il ne s'est point trouvé de mensonge, car ils sont irrépréhensibles devant le trône de Dieu » ( Apocalypse 14 :4-5)

Il n'y a pas si longtemps, mon épouse et moi-même dînions chez des amis, dont nous connaissions la femme depuis quelques temps. Soudain, au milieu de notre repas, notre amie commença à exprimer le genre de pensées que j'ai entendu de la part de chrétiens partout dans le pays.

Elle nous a dit :

« Comme vous savez, mon mari est un oculiste. Il fabrique et arrange des lunettes. Nous avons tous les deux travaillé durement toute notre vie, et nous avons pu épargner un peu d'argent. Nous avons également constitué un petit fond de retraite.

Mais, maintenant que nous commençons à envisager de prendre notre retraite, nous voyons des choses qui nous effraient. Des nations de part le monde tombent dans la dépression. Regardez ce qui se passe en Russie, avec son économie agitée et son bouleversement politique.

L'Amérique ne peut pas s'empêcher d'être affectée par toutes ces choses. Puis, il y a toutes sortes d'actes de terrorisme qui se passent, comme ces attentats à la bombe dans des ambassades américaines en Afrique. Et maintenant, ici en Amérique, tout le monde parle du grand désastre que pourrait provoquer le bug de l'an 2000, Y2K, dans les ordinateurs.

Mon mari et moi-même ne pouvons plus supporter d'entendre d'autres nouvelles comme celles-ci. Chaque fois que nous écoutons les nouvelles ou que nous lisons le journal, une autre chose terrible vient de se passer quelque part dans le monde.

Je sais que les chrétiens ne sont pas supposer craindre, mais il est difficile de ne pas être effrayé quand nous voyons se dérouler toutes ces choses terribles. Je lutte avec la peur chaque fois que je pense à notre emprunt pour la maison et à notre crédit pour la voiture. Après tout, qui sait si les gens vont continuer à acheter des lunettes si l'économie chavire ?

Je dois chasser ces craintes chaque jour. Je me sens mal lorsque j'ai de tels sentiments, parce que je sais que je devrais faire confiance au Seigneur. Mais franchement, les choses deviennent si effrayantes qu'il est difficile de faire taire toutes mes craintes. »

Je crois que notre amie exprimait ce que traverse une multitude d'autres chrétiens sincères - une lutte pour chasser la crainte de leurs cœurs. Comme elle, la plupart des chrétiens qui écrivent à notre ministère sentent intuitivement que notre nation se désagrège , et une sorte de désastre inquiétant pointe à l'horizon. Donc, lorsqu'ils entendent tous ces terribles reportages sur ce qui se produit en Amérique et autour du globe , ils luttent juste pour demeurer dans la promesse de protection de la puissance de Dieu.

Beaucoup de chrétiens écrivent qu'ils ne peuvent s'empêcher d'être saisis par une crainte on ne peut plus humaine, parce qu'ils pensent qu'ils ne sont pas physiquement prêts pour les circonstances périlleuses que produirait un effondrement de l'économie. D'autres écrivent qu'ils se préparent de diverses manières pour leur survie physique, parce qu'ils sont convaincus que l'holocauste financier conduira également à un chaos social.

Même le gouvernement fédéral se prépare pour le bouleversement. Par exemple, le secrétaire américain de la Défense annonça que 120 unités militaires de pointe, spécialement entraînées pour le contrôle des émeutes, se tiennent prêtes à agir dans nos grandes villes en cas d'émeutes ou d'hystéries collectives.

Ensuite, le 20 août 1998, la Réserve Fédérale annonça qu'elle se préparait à mettre en circulation 50 billions de dollars, parce qu'elle anticipe une grande ruée vers les banques juste avant que ne survienne le bug Y2K. La Fédération raisonna que si 70 millions de foyers retiraient une moyenne de 450 dollars pour payer pour les nécessités telles que la nourriture et l'essence, cela viderait toutes les réserves d'argent liquide. Même les 150 billions de dollars dans les réserves existantes ne couvriraient pas la demande dans les distributeurs.

Le fait est que peu importe combien nous pouvons être justes et peu importe la grandeur de notre foi, toutes ces incertitudes effrayantes qui vont survenir ne peuvent pas faire autrement que d'affecter nos émotions humaines. Tout cela est très inquiétant. Et la plus mauvaise part est que les choses vont devenir encore plus menaçantes dans les jours à venir.

Mais pour les chrétiens victorieux dont les péchés sont couverts par le sang de Jésus, il y a de très bonnes nouvelles. Et je crois que si nous gardons nos yeux tournés sur ces bonnes nouvelles, les méditant nuit et jour, aucun mauvais récit ne nous déconcertera jamais. Voici la bonne nouvelle que Dieu veut que nous connaissions :

_____________________________

Nous allons tous mourir !

_____________________________

 

Et encore mieux, nous allons tous nous tenir devant le Trône du Jugement. Donc, si « cette bonne nouvelle » vous paraît un peu bizarre, je comprends. Mais la vérité est que, si vous êtes un chrétien, ce genre de nouvelles ne devrait pas vous sembler bizarre du tout. La Parole de Dieu déclare très clairement : « et comme il est réservé aux hommes de mourir une seule fois, après quoi vient le jugement » ( Hébreux 9 :27)

Je suis convaincu que juste à un moment dans l'éternité , nous allons réaliser combien nos craintes et nos combats du temps présent étaient sans importance et éphémères. Nous verrons également combien le Seigneur a été présent à nos côtés durant tous ces moments, veillant sur nous avec sa puissance salvatrice et bienveillante.

Comme l'attestent les Ecritures, nos vies ici sur terre sont comme l'herbe : un jour, nous sommes ici, croissant et prospérant, et le lendemain, nous fanons avec la saison. Nous sommes comme la buée que nous voyons lorsque nous respirons lors d'un jour glacial : présente à un moment, partie l'instant suivant.

A ce point, je peux imaginer que vous devez penser : « Frère David, comment voulez-vous que j'accepte ceci comme étant une « bonne nouvelle » ? J'essaye de chasser de mon cœur toutes mes craintes sur la dépression proche, et sur toute la violence qui va lui succéder. Cependant, vous me rappelez que je dois me tenir devant le trône du jugement et donner au Seigneur un rapport sur ma vie.

Quel genre de consolation est-ce là ? Le jour où nous nous tiendrons devant le trône de Christ va être un jour effrayant. Nous allons devoir reporter toutes nos œuvres et nos pensées. »

Je sais que de nombreux chrétiens sincères ont ce même sentiment concernant le jugement. Ils tremblent au fond d'eux -même chaque fois qu'ils y pensent. « Comment pourrai-je donner un récit des millions de pensées pécheresses et non chrétiennes que j'ai pu avoir ? Comment pourrai-je répondre pour les milliers et milliers de paroles vaines que j'ai prononcées ? Puis-je maintenant affronter toutes mes mauvaises œuvres - mes péchés d'omission, mon manque d'attention, mes complaintes, mon apathie, mes péchés contre la lumière, les péchés de jeunesse ?

Comment serai-je jamais capable de regarder Jésus dans les yeux ce jour-là ? Comment pourrai-je m'empêcher de trembler de crainte quand se passe un telle chose ? »

Je vous apporte de bonnes nouvelles - de glorieuses nouvelles - qui vous aidera à combattre toutes les mauvaises nouvelles que vous avez entendues. Et je crois que ces nouvelles garderont votre cœur et votre esprit en paix, en joie, au travers que tout ce qui va survenir sur terre.

_____________________________

Voici cette Bonne Nouvelle :

_____________________________

Si vous vous êtes repenti et si vous faites confiance à Jésus, croyant dans son sang purificateur, vous soumettant quotidiennement à sa souveraineté, vous allez vous tenir devant le trône sans faute ni crainte. En fait, vous allez être reconnu devant chaque personne présente - chaque être humain, chaque ange et chaque démon en enfer-en tant que la précieuse épouse de Christ !

J'espère vous prouver que vous n'aurez à affronter un simple péché ni à être exposé pour un quelconque échec - mais que vous serez capable de vous tenir debout sans faute ni défaut.

Le jour du jugement, toutes vos mauvaises œuvres auront déjà été supprimées. Aucun de vos péchés ne sera mentionné. A la place, seules vos bonnes œuvres - y compris votre foi en Jésus Christ - seront exprimées devant les multitudes assemblées devant le grand trône blanc.

Maintenant, je ne veux entrer dans une discussion sur ce que sera exactement le jugement - comme par exemple s'il y aura un ou deux jugements, un sujet que des érudits bibliques continuent de débattre. Certains disent qu'il y aura un jugement, alors que d'autres proclament qu'il y en aura deux - un pour les croyants, et un autre séparé pour tous les autres.

Les puritains et d'autres théologiens au cours de l'histoire ont enseigné qu'il y aura un jugement général, et que le siège du jugement de Christ et le Grand Trône Blanc du jugement sont un seul trône. Je me contenterai de dire que nous devrons donner un récit de nos œuvres, que ces œuvres soient bonnes ou mauvaises. Les Ecritures nous disent : « Car Dieu amènera toute œuvre en jugement, au sujet de tout ce qui est caché, soit bien, soit mal. » ( Ecclésiaste 12 :16)

Vous pourriez vous demander : « Mais, Frère David, vous venez juste de terminer de dire que les péchés des saints ne seront pas mentionnés. Comment cela se pourrait, si la Bible dit que toute œuvre , soit bonne soit mauvaise, sera amenée en jugement ? Comment pourrons-nous nous tenir devant Dieu sans crainte si nos mauvaises œuvres sont amenées à la lumière ? »

Gardez à l'esprit qu'il y aura deux groupes pendant le jugement : les brebis et les chèvres. Et ces deux groupes se tiendront séparément devant le Seigneur en ce jour, un groupe à droite, l'autre à gauche : les saints et les pécheurs, les fils et les esclaves, les fidèles et les infidèles, les sages et les fous, les croyants et les nono-croyants. Et les mauvaises œuvres dont il est fait référence, celles qui seront exposées lors de ce jour, sont seulement celles des mauvais.

Les Ecritures disent que toutes les mauvaises œuvres des chèvres impies seront amenées à la lumière et seront exposées. Chaque mauvaise pensée, chaque désir secret, chaque luxure, chaque mauvaise imagination, chaque reniement de Christ, chaque parole de malédiction, tout sera proclamé et jugé. Et, après que ces mauvaises œuvres cachées seront rendues publiques, leurs auteurs seront condamnés à la damnation éternelle.

De l'autre côté, aucune mauvaise œuvre des justes ne sera mentionnée lors de ce jour. Au lieu de cela, chaque bonne chose dans leurs vies sera apportée à la lumière - chaque pensée sainte, chaque acte charitable, chaque œuvre de sacrifice.

C'est exact - notre Seigneur fera connaître à tous ceux qui sont présents chaque prière, chaque cri du cœur, chaque larme, chaque jeûne, chaque soupir de l'esprit, chaque lutte et souffrance, chaque parole de louange et d'action de grâce du juste pendant son séjour sur terre. Il rappellera chaque verre d'eau fraîche donné à celui qui avait soif, chaque morceau de pain donné à celui qui avait faim, chaque bout de vêtement donné à celui qui avait froid et qui était nu. Il fera ressortir tout ce qui a été bon, et ce sera un moment glorieux !

Le fait est que lorsque nous nous tiendrons devant notre Seigneur lors du jugement, nous serons complets en lui. Cela veut dire que tout ce que nous aurons pu faire, y compris tout péché que nous avons pu commettre, sera déjà couvert par son sang et ne sera plus jamais mentionné. En résumé, il n'y a pas de condamnation pour le juste, plus aucune. Jésus nous dit : « En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui écoute ma parole, et qui croit à celui qui m'a envoyé, a la vie éternelle et en vient point en jugement, mais il est passé de la mort à la vie. » ( Jean 5 :24) Le mot grec que Jésus utilise pour « jugement » est ici « condamnation ». Il dit : « Si vous croyez en moi, vous ne viendrez pas en jugement, mais vous passerez de la mort à la vie. »

En effet, les Ecritures nous disent, du début à la fin, qu'une fois que le Seigneur a pardonné nos péchés, il les efface de sa mémoire :

· « C'est moi, moi qui efface les transgressions pour l'amour de moi, et je ne me souviendrai plus de tes péchés. » ( Esaïe 43 :25)

· « J'efface tes transgressions comme un nuage, et tes péchés comme une nuée ; reviens à moi, car je t'ai racheté » ( Esaïe 44 :22)

· « …Car je pardonnerai leur iniquité, et je ne me souviendrai plus de leur péché. » ( Jérémie 31 :34)

· « Parce que je pardonnerai leurs iniquités, et que je ne me souviendrai plus de leurs péchés. » ( Hébreux 8 :12)

· « Voici l'alliance que je ferai avec eux, après ces jours-là, dit le Seigneur :je mettrai mes lois dans leurs cœurs , et je les écrirai dans leur esprit. Il ajoute :Et je ne me souviendrai plus de leurs péchés ni de leurs iniquités. » ( Hébreux 10 : 16-17)

· « Il aura encore compassion de nous, il mettra sous ses pieds nos iniquités, tu jetteras au fond de la mer tous leurs péchés. » ( Michée 7 :19)

Voici d'abondantes bonnes nouvelles pour tout chrétiens qui a jamais transpiré, lutté ou travaillé pour mortifier les œuvres de la chair par ses propres forces. Est-ce votre cas ? Combien de fois avez- vous essayé de serrer les dents et de foncer vers la victoire dans la vie chrétienne ? Combien de promesses avez-vous faites à Dieu sans les tenir par la suite ? Combien de fois avez-vous essayé d'être agréable au Seigneur en luttant contre votre luxure et vos habitudes, seulement pour échouer une nouvelle fois ?

Voici votre bonne nouvelle, telle qu'elle est rapportée dans le livre de Michée : « Moi, l'Eternel, je mettrai sous mes pieds vos iniquités. »

Dieu nous a donné image après image sur la manière dont il efface nos péchés de sa mémoire : il les a effacés, il ne s'en rappelle plus, il les a jetés dans la mer, il les mets sous ses pieds, ce qui veut dire qu'il les a pourchassés et qu'il les a capturés. Esaïe nous dit surtout que Dieu prend nos transgressions et les jette par-dessus son épaule : « …Car tu as jeté derrière toi tous mes péchés. » ( Esaïe 38 :17) Cela veut dire que Dieu ne regardera plus jamais à nos péchés ou qu'Il ne les reconnaîtra plus jamais.

Maintenant, laissez- moi vous poser cette question : Si Dieu oublie nos péchés, pourquoi vous ou moi ne le faisons pas ? Pourquoi permettons-nous toujours au diable de déterrer de la boue ou de la fange de notre passé et de nous la jeter à la figure, quand tous nos péchés sont déjà couverts par le sang de Christ ? La puissance de pardon et de purification du sang de Christ nous enveloppe de toute part. Elle recouvre notre vie entière !

_____________________________

Tous les « Livres » seront

Ouverts et examinés lors de ce jour.

_____________________________

Jean écrit sur ce jugement :

« Puis je vis un grand trône blanc, et celui qui était assis dessus. La terre et le ciel s'enfuirent devant sa face, et il ne fut plus trouvé de place pour eux. Et je vis les morts, les grands et les petits, qui se tenaient devant Dieu. Des livres furent ouverts. Et un autre livre fut ouvert, celui qui est le livre de vie. Et les morts furent jugés selon leurs œuvres, d'après ce qui étaient écrits dans ces livres. » ( Apocalypse 20 :11-12)

Notez que Jean dit dans ce passage qu'il y a plusieurs livres et qu'il y a « un livre » lors du jugement. Que sont les « premiers livres » ? Ils sont le compte-rendu de la vie de chaque pécheur - chaque chèvre - qui se tient devant le juge.

Vous voyez , chaque personne non croyante possède son propre livre de bonnes et mauvaises œuvres enregistré dans le ciel. Chaque page de ce livre est un rapport de ce qu'elle a vécu. Pouvez-vous imaginer ce que ce sera pour un transgresseur lorsqu'il se tiendra devant le Seigneur en ce jour ? Chaque pensée, parole et action dans sa vie sera mise à découvert, exposée pour sa méchanceté, jusqu'à ce que finalement le pécheur s'écrie : « Non, Non….Assez !Cela suffit ! »

Pour le juste, il y aura seulement le livre de vie. Quand ce livre sera ouvert, on n'entendra pas un mot, pas un récit, pas le moindre rapport de péché ou d'échec de la part d'un membre du peuple de Dieu. Pourquoi ? Tous leurs péchés sont couverts par le sang de Jésus. La seule chose qui apparaîtra dans ce livre sera notre nom. En fait, il contiendra notre nouveau nom céleste, et Dieu lui-même nous révélera ce que sera ce nouveau nom.

Vous pourriez vous demander : comment nos noms seront-ils enregistrés dans le livre de vie ? Nos noms sont enregistrés dans ce livre à partir du moment où nous croyons de tout notre être que Jésus Christ a versé son sang pour nous. Cela se passe quand nous proclamons la victoire de la croix, et quand nous déterminons de le rechercher de tout notre cœur, notre pensée, notre âme et notre force, nous soumettant à sa souveraineté en toute chose.

C'est exact. Dieu offre une merveilleuse promesse à tous ceux qui étaient coupables d'horribles péchés écarlates… ceux dont les actes étaient couleur rouge-sang avec la puanteur de l'enfer… ceux qui abusèrent de leurs corps avec l'alcool, les drogues, les perversions, la fornication… ceux qui rougissent quand ils se rappellent leur passé…ceux qui déglutissent quand ils pensent combien ils furent près de tomber la tête la première en enfer.

La promesse de Dieu pour tous ceux-là est qu'ils peuvent se tenir debout avec assurance, avec une grande joie, le jour du jugement, sans aucune trace de crainte. Il s'engage : « Si vos péchés sont comme le cramoisi, ils deviendront blancs comme la neige ; s'ils sont rouges comme la pourpre, ils deviendront comme la laine. » ( Esaïe 1 :18) S'étant repentis, et ayant délaissé leurs péchés, en ayant confiance en sa grâce qui pardonne, ils sont réconciliés avec lui par la foi.

Vous voyez, peu importe ce qu'a été votre passé, Dieu ne vous voit plus comme vous étiez. Vous n'êtes plus un drogué à ses yeux. Vous n'êtes plus un alcoolique, un adultère, une prostituée, quelqu'un qui ne paye pas ses impôts, un malfrat de bande. A la place, vous avez été transformé en sa précieuse, jolie, immaculée épouse. Et il attend votre présence à la célébration radieuse des noces, où vous serez uni à notre fiancé.

Pensez-y un moment. Est-ce qu'un fiancé qui attend impatiemment le jour de ses noces va soudainement charger sa fiancée avec des iniquités pour le jugement ? Non, bien sûr que non. Vous pourriez demander : « Mais Jésus ne va-t-il pas juger toute méchanceté ? Na va-t-il pas juger le péché ? » Oui, il va le faire. Mais le Christ que vous allez rencontrer ce jour-là est le même Christ qui vous a appelé, vous a sauvé, vous a pardonné, vous a racheté avec son propre sang, vous a purifié, vous a marqué de son sceau sur votre front, et a intercédé pour vous durant toutes ces années.

Lorsque vous vous tiendrez devant Jésus, vous allez le voir comme votre mari, votre rédempteur, votre ami, votre avocat - et encore votre intercesseur. Et à ce moment-là, vous allez vous être « complet » en lui. Vous apparaîtrez sans faute - sans tâche ni pli, saint et irréprochable.

« Vous qui étiez morts par vos offenses et par l'incirconcision de votre chair, il vous a rendu à la vie avec lui, en nous faisant grâce pour toutes nos offenses. » ( Colossiens 2 :13)

« Or, à celui qui peut vous préserver de toute chute et vous faire paraître devant sa gloire irrépréhensibles et dans l'allégresse » ( Jude 24)

Vous êtes le corps de Christ - os de ses os, chair de sa chair. Pensez-vous pendant une minute qu'il va mutiler son propre corps devant les foules de démons et d'hommes et de femmes mauvais rassemblés devant le trône de Dieu ? Non, jamais ! Il va nous aimer et prendre soin de nous, qui sommes des parties de son propre corps. Et il ne va pas le trancher à la tête. En plus de cela, Jésus est également la pierre angulaire de l'église. Pensez-vous qu'il va se déloger de ce bâtiment, et faire écrouler le lieu tout entier, après vous y avoir placé de manière si stratégique ? C'est impossible !

_____________________________

Maintenant permettez-moi d'utiliser le Marteau

De la Parole de Dieu et d'écraser complètement

Toutes vos craintes sur le Moment où vous devrez

vous tenir devant le Trône du Jugement de Christ,

pour que dès à présent vous puissiez attendre

ce moment avec allégresse et actions de grâce.

_____________________________

 

Je veux vous donner à partir de la Bible trois raisons irréfutables pour lesquelles vous n'avez aucune raison de craindre, mais toute raison de se réjouir à la venue du jour du jugement :

1. La crainte n'est pas compatible avec toutes les merveilleuses relations que le Seigneur a proclamées dans son amour pour nous. Dieu nous a défini qui il était - et cette définition n'est pas compatible avec la crainte.

Tout au long des Ecritures, il décrit toutes les facettes de sa relation avec nous : il est notre père, notre frère, notre ami, notre fiancé, notre tête, notre époux, notre avocat, notre rédempteur apparenté, notre donateur, notre refuge, notre berger, et bien plus encore.

Il a établi avec nous toutes ces relations glorieuses par la croix. Et maintenant, il nous presse de reconnaître : »Voici ce que je suis pour vous. »Croyez-vous qu'il va soudainement balayer toutes ces relations avec son peuple le jour du jugement ? Jamais !

Comment un père rejetterait-il sa descendance à l'heure de reconnaître son enfant ? Non, même lorsque le livre de la vie sera ouvert, il sera toujours votre père, votre avocat, votre intercesseur. Rien ne pourra éloigner de vous cette relation !

2. La crainte ne peut être présente le jour de votre restitution et de votre sacre. « Il ne nous traite pas selon nos péchés, il ne nous punit pas selon nos iniquités…Autant l'orient est éloigné de l'occident, autant il éloigne de nous nos transgressions. » ( Psaume 103 :10,12)

Notre esprit ne peut pas sonder combien l'orient est éloigné de l'occident. Et c'est exactement où se trouve le point de ce verset : Il a rejeté nos péchés si loin que nous ne pouvons pas les rappeler.

Vous pourriez vous demander pourquoi j'appelle le jour du jugement de Dieu le jour de notre sacre. C'est parce qu'Esaïe dit de ce jour « …Et comme la fiancée fait la joie de son fiancé, ainsi tu feras la joie de ton Dieu. » ( Esaïe 62 :5)

Alors lorsque vous vous tiendrez devant le trône de Dieu, vous reconnaîtrez son regard d'amour pour vous. Puis, en face de la multitude de transgresseurs, il vous étreindra, vous sa fiancée. Aussi je vous demande :comment pouvez-vous craindre quand votre Seigneur vous regarde avec tant d'amour et d'allégresse ? Vous serez toujours la prunelle de ses yeux !

3. Le Seigneur ne fera pas moins lui-même que ce qu'il exige de nous ici sur terre. Dieu n'exige rien de nous dans ses commandements qu'il n'est prêt à faire lui-même. Et l'une de ces exigences est de cacher, couvrir et pardonner les péchés de nos frères et sœurs. « Si ton frère a péché, va et reprends-le entre toi et lui seul. S'il t'écoute, tu as gagné ton frère. » ( Matthieu 18 :15)

Je crois que s'il va y avoir un jugement séparé pour les chrétiens, comme certains l'enseigne, c'est le domaine de la vie où il se déroulera. Dieu est offensé quand nous exposons la faiblesse et les infirmités des autres saints, spécialement aux yeux des mauvais. Et je crois que ce jugement doit se faire en privé, seul à seul, lors d'une rencontre intime. Jésus va nous dire avec amour :

« Je ne peux pas te permettre de prendre ce bagage avec toi. Je veux te montrer ce que tu as raté sur terre, et comment quelques-unes de tes œuvres ont été faites selon la chair et non mon Esprit. Oui, tu est ma précieuse fiancée, et il n'y a rien d'autre que de la gloire devant toi. Tu es sous la couverture de mon sang, sans la moindre tache ni le moindre pli. Mais toutes les œuvres faites selon la chair doivent être consumées. »

Sa Parole nous dit déjà : « L'homme qui a de la sagesse est lent à la colère, et il met sa gloire à oublier les offenses. » ( Proverbes 19 :11) « La gloire de Dieu, c'est de cacher les choses. » ( Proverbes 25 :2)

Maintenant, lors d'un moment privé au cours de cette journée, Jésus va nous montrer qu'il a couvert et pardonné nos péchés, quand nous le méritions le moins. Il va nous révéler comment sa miséricorde et sa grâce seules nous ont permis de passer de la mort à la vie. « Toutes les transgressions qu'il a commises seront oubliées… » ( Ezéchiel 18 :22)

Nos péchés sont à jamais effacés par son sang, et ne seront plus jamais mentionnés. Et c'est ainsi que doivent être notre attitude vis-à-vis de nos frères et sœurs qui nous ont offensés.

_____________________________

Je vous apporte ce message

Pour enraciner votre âme et

Vous préparer pour toute calamité inédite

Dans les jours de ténèbres qui vont venir.

_____________________________

Martin Luther, à l'apogée de ses luttes, déclara : « Seigneur, maintenant que tu m'as tout pardonné, fais de moi ce que tu veux. » Luther était convaincu qu'un Dieu qui pouvait balayer tous ses péchés et sauver son âme pouvait certainement prendre soin de son corps physique et de ses besoins matériels. En essence, Luther disait :

« Pourquoi devrais-je craindre ce qu'un homme pourrait me faire ? Je sers un Dieu qui peut me purifier de toutes mes iniquités et apporter la paix à mon âme. Peu importe si tout ce qui est autour de moi s'écroule. Si mon Dieu est capable de sauver et de garder mon âme pour l'éternité, pourquoi ne serait-il pas capable de prendre soin de mon corps physique pendant que je suis sur terre ? Oh, Seigneur, maintenant que je suis pardonné, et capable de me tenir devant toi avec une grande allégresse au jour du jugement, fais de moi ce qu'il te plait ! »

Frère, sœur, réjouis-toi. La vie présente n'est pas la réalité. Notre réalité est la vie éternelle dans la présence de notre bien-aimé Seigneur. Alors, gardez la foi. Les choses s'écroulent. Mais nous, nous montons !