Consécration

Simplement la confiance

L’acceptation des choses par la foi n’exclut pas les questions que nous sommes en droit de nous poser, tant au sujet de la création de l’univers que dans tous les domaines de la vie. Le danger n’est pas dans les questions, mais dans la façon dont nous y répondons. Sur quoi, sur quel enseignement, sur quelle théorie, nos réponses sont elles fondées ? Sur l’observation des scientifiques ? Encore faut il savoir à quels savants nous allons nous référer, s’ils sont croyants ou incrédules. Sur les conclusions des théologiens ? Souvent ils expriment leurs conceptions personnelles de la foi.  Sur la sagesse des philosophes et des théoriciens ? Nous savons quelle est vaine et trompeuse.

La réponse la plus raisonnable est celle qui provient de ce qui est écrit dans la Bible, à condition de ne pas lui faire dire ce qu’elle ne dit pas. Il est légitime de chercher à augmenter notre connaissance des choses, mais la vraie connaissance doit édifier la foi et elle commence par la connaissance de Dieu et du Seigneur Jésus-Christ, elle est le fruit de la révélation divine.

Ainsi parle l’Eternel: Que le sage ne se glorifie pas de sa sagesse, Que le fort ne se glorifie pas de sa force, Que le riche ne se glorifie pas de sa richesse. Mais que celui qui veut se glorifier se glorifie D’avoir de l’intelligence et de me connaître, De savoir que je suis l’Eternel, Qui exerce la bonté, le droit et la justice sur la terre; Car c’est à cela que je prends plaisir, dit l’Eternel. Jérémie 9:23,24

Les choses cachées sont à l’Eternel, notre Dieu; les choses révélées sont à nous et à nos enfants, à perpétuité, afin que nous mettions en pratique toutes les paroles de cette loi. Deutéronome 29:29

Nous savons aussi que la connaissance humaine a ses limites. Pour l’avoir oublié, certains se sont enflés d’orgueil, ils ont cherché à augmenter leur savoir en dehors de la sagesse divine, comme l’écrit l’apôtre Paul.

La colère de Dieu se révèle du ciel contre toute impiété et toute injustice des hommes qui retiennent injustement la vérité captive, car ce qu’on peut connaître de Dieu est manifeste pour eux, Dieu le leur ayant fait connaître. En effet, les perfections invisibles de Dieu, sa puissance éternelle et sa divinité, se voient comme à l’œil, depuis la création du monde, quand on les considère dans ses ouvrages. Ils sont donc inexcusables, puisque ayant connu Dieu, ils ne l’ont point glorifié comme Dieu, et ne lui ont point rendu grâces; mais ils se sont égarés dans leurs pensées, et leur cœur sans intelligence a été plongé dans les ténèbres. Se vantant d’être sages, ils sont devenus fous; et ils ont changé la gloire du Dieu incorruptible en images représentant l’homme corruptible, des oiseaux, des quadrupèdes, et des reptiles. Romains 1.18-23

La simplicité de la foi, ne veut pas dire une foi aveugle, mais une foi saine qui élimine les vaines spéculations, les questions oiseuses et les folles discussions, pour trouver sa force dans ce que Dieu nous révèle par son Esprit,  par ses œuvres et par sa Parole écrite et inspirée, en tenant compte de cet avertissement :

Les choses cachées sont à l’Eternel, notre Dieu; les choses révélées sont à nous et à nos enfants, à perpétuité, afin que nous mettions en pratique toutes les paroles de cette loi. Deutéronome 29:29

Le vrai croyant ne va pas plus loin que ce que Dieu dit. (1 Corinthiens 4.6) Il ne s’engage pas dans des spéculations hasardeuses et s’il ne comprend pas tout, il demeure confiant dans la sagesse de Dieu. Cela ne veut pas dire qu’il se résigne,  mais qu’ il s’attend  à ce que l’Esprit de Dieu lui révèle les choses cachées.

 

Source : https://www.pasteurweb.org/Etudes/Meditation/LaSimplicite.htm

Voir aussi