Suis-je de Dieu, réellement?

Cependant, ne vous réjouissez pas de ce que les esprits vous sont soumis; mais réjouissez-vous de ce que vos noms sont écrits dans les cieux.
– Luc 10 : 17-20

C’est la motivation principale de notre joie : Nos noms y sont écrits.

Combien se vantent de leurs exploits « spirituels » aujourd’hui ? Pour moi, une seule chose me remplit d’allégresse : Son amour si puissant! La Croix, la grâce, le pardon, la miséricorde, la bonté, Sa bienveillance, Sa justice.

La source de notre joie

La plupart du temps, nous nous réjouissons de nos exploits, non pas qu’il faut en pleurer, mais parce que cela exalte notre ego, cette impression de se sentir grands et de dominer sur les choses. D’ailleurs, satan ne manque pas de nous titiller par ce moyen-là et il faut bien reconnaître que nous sommes plusieurs fois tombés dans ce piège. S’il ne s’est pas retenu de proposer à Adam de « TOUT CONNAÎTRE » (orgueil de sagesse), de suggérer au Christ d’ « AVOIR TOUTES LES RICHESSES DU MONDE » (orgueil de pouvoir), ce n’est pas devant nous qu’il se retiendrait de nous flatter afin que nous soyons les maîtres du monde! Beaucoup de ministères tournent autour de ce paradigme aujourd’hui et pas que des « petits » ministères.

Accomplir des miracles, chasser les démons et le reste, est très biblique. Mais prenons garde à notre source de joie. Quand je dors ou quand je me lève, je ne dois me réjouir qu’à cause non, de ce que j’ai fait ou j’aurais pu faire, même « de plus grand que Lui », mais je devrais me réjouir de ce que, Lui, a fait : écrire mon nom dans Son Livre de Vie. Là, je n’ai pas l’opportunité de me vanter, puisque c’est Sa grâce qui m’a sauvé; c’est Son amour qui me donne la vie et c’est Sa bienveillance qui me gardera jusqu’à ce Jour-là.

Le Maître de la Moisson a Lui-même dit que nous sommes des serviteurs inutiles; preuve que je n’ai pas de mérite ou de gloire à en tirer. Quel contraste flagrant avec tous ces « hommes et femmes de Dieu » qui pilulent dans nos TV et magazines ! Ça pue le culte de l’homme, l’élévation de la chair. J’ai parfois l’impression de voir des scènes de théâtre : un amuseur public, suppôt de satan et une foule médusée, qui se plaît de déclarations fantaisistes et fausses.

Prends garde!

Quiconque ne fut pas trouvé écrit dans le livre de vie fut jeté dans l’étang de feu.
Ap. 20 : 15 – La Bible

Un jour, ce test aura lieu; PERSONNE n’y échappera! Moi, j’ai choisi mon camp : celui où je reconnais que sans Jésus, je suis perdu, celui où dans ma vie de tous les jours je  compte sur Sa grâce, pour effectuer la moindre action spirituelle, celui où je suis conscient que tout est grâce et que je mérite la mort bien plus que le pire des pécheurs…J’ai choisi ce camp où l’abondance de biens ou le manque n’altèrent pas ma joie. Pourquoi ? Parce que justement, ma joie ne dépend pas des circonstances extérieures; elles dépendent de Son amour! Et croyez-moi, autant, je sais que je m’appelle MASSANGO et que je suis noir, mieux encore, je sais que Son amour est fidèle.

Une dernière prière pour ceux qui nous sont chers :

« Pardonne maintenant leur péché! Sinon, efface-moi de ton livre que tu as écrit. » (Ex. 32 : 32).