Worship Dance, c’est biblique ?

Encore une invention post 1920 des US!

Je vous le dis d’avance, pour moi danser n’est pas un péché; mais cela ne constitue pas un exercice spirituel. Il n’est pas question de chercher à frustrer ce qui savent danser; loin de là. Au contraire, l’idée, c’est de les pousser tant qu’ils peuvent, du moment cette danse joue son rôle et reste dans son cadre (exprimer ses émotions).

Danser c’est bien, adorer aussi; mais les deux ensemble ?

Danser c’est bien. C’est avant tout un exercice physique qui vise à déstresser et aussi à exprimer ses émotions. Quand David dansait pour le Seigneur, ce n’était pas une danse « spirituelle« . Simplement parce que ça n’existe pas. David exprimait juste ses émotions devant Dieu. Comme certains vont pleurer, d’autres rire ou encore sauter d’allégresse.

De là, à conclure qu’il y a les danses d’un côté et le worship dance de l’autre, c’est assez maladroit et surtout déplacé. Tu veux danser pour ton Roi ? Fais-le. Tu veux contempler la gloire du Prince de Paix ? Fonce! Mais dis-toi bien que tu ne peux mêler physique et spirituel. Je ne dis pas « charnel » car l’opposé de « spirituel » n’est pas forcément charnel (manger, marcher, parler, etc.).

Le problème de la « séduction »

Qu’on le veuille ou non, tout ce qui est présentation implique toujours représentation. Chaque fois que j’effectue une action qui va se manifester aux autres, se « PRÉ« -senter, cela engage mon image, mon identité. Quand je danse, je mets un peu du mien et j’ai plutôt tendance à « bien » danser qu’à danser. La performance sera toujours engagée. Au Ciel, nous CHANTERONS et DANSERONS Ses louanges, seulement nous aurons des corps glorifiés, la chair, le péché et la mort auront disparu; donc plus le côté « représentation », l’orgueil aura disparu, le désir de plaire, évanoui. En attendant ce Jour-là, rejoignons, comme on aime bien le dire, les 24 vieillards qui ADORENT, RÉJOUISSONS-NOUS avec eux, rejoignons les myriades qui LOUENT, les anges qui SAUTENT de JOIE (DANSENT), mais qui certainement ne ADOREDANCENT pas.

Adorer en esprit et en vérité

Le Père recherche les adorateurs en esprit et en vérité. Certainement pas l’adoration par le biais de la danse. Prenons garde à cantonner l’adoration à une activité: l’adoration est une vie!